Radio des Nations Unies - Violence faite aux enfants : un enfant sur cinq en Europe est victime d'abus sexuels

Radio des Nations Unies - Marta Santos Pais
07/06/2012

 

« Que ce soit par photographie ou la pornographie, par abus verbal sexuel ou encore par viol, un enfant sur cinq sur le continent européen est victime d'abus sexuels, » a déclaré jeudi 7 juin, Marta Santos Pais, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies contre la violence faite aux enfants.

Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, à l'occasion du lancement du premier rapport national des Pays-Bas sur la pornographie infantile, Marta Santos Pais a précisé que l'utilisation pornographique d'images d'enfants a pris des ampleurs sans précédent avec l'arrivée de l'internet et des nouvelles technologies ,y compris des téléphones portables, qui facilitent la prise des photos et leur téléchargement, et les rendent accessibles à tous. En revanche, la technologie permet aussi de dépister plus efficacement les réseaux et les consommateurs de pornographie.

La grande majorité des abus sexuels sont commis dans un contexte de confiance par des personnes proches de l'enfant, soit des membres de sa famille, des amis, des voisins ou encore des professionnels chargés de ses soins. Le rapport hollandais est d'ailleurs né d'un incident d'abus sexuels photographiés dans le cadre d'une garderie à Amsterdam.

Le rapport indique que la pornographie infantile est indissociable à la violence sexuelle. Il souligne, entre autres, le grand défi que représentent les nouvelles technologies et l'importance de la coopération internationale entre les différentes agences policières qui permettent d'identifier les réseaux. Au-delà de la poursuite criminelle, l'étude prône la prévention, l'enregistrement des délinquants et l'assistance aux délinquants et aux victimes, dans le cadre d'une collaboration multi-institutionnelle pour lutter contre l'abus sexuel des enfants.

(Interview : Marta Santos Pais, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies contre la violence faite aux enfants ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Écouter l'interview ici.

---------------

 

"Whether through photography or pornography, sexual or verbal abuse by even by rape, one in five children on the European continent is a victim of sexual abuse," said Thursday, June 7, Marta Santos Pais, the Special Representative of the Secretary General of the United Nations Convention against child abuse.

In an interview with UN Radio, on the occasion of launching the first national report of the Netherlands on child pornography, Marta Santos Pais said that the use of pornographic images of children has taken magnitudes unprecedented with the arrival of the Internet and new technologies, including mobile phones, which facilitate the taking of photos and download them, and make them accessible to all. However, the technology can also track their networks more effectively and consumers of pornography.

The vast majority of sexual abuse are committed in a context of trust by persons close to the child or members of his family, friends, neighbors or professionals responsible for his care. The Dutch report is also born of an incident of sexual abuse photographed in the course of a day care center in Amsterdam.

The report states that child pornography is inextricably linked to sexual violence. It emphasizes, among other things, the great challenge posed by new technologies and the importance of international cooperation between various police agencies that identify the networks. Beyond the criminal prosecution, the study advocates prevention, offender registration and assistance to offenders and victims, as part of a multi-institutional collaboration in the fight against sexual abuse of children.

(Interview: Marta Santos Pais, Special Representative of the Secretary General of the United Nations against violence against children; Interview by Cristina Silveiro)

Listen to the interview here (French).