Étude des Nations Unies sur la violence contre les enfants

Pourquoi cette étude ?

Une prison pour femmes et filles, Haïti. © UNICEF/HQ05-1931/LeMoyne Tous les jours, dans tous les pays, filles et garçons souffrent et sont témoins d’actes de violence. La violence contre les enfants est un phénomène que l’on observe dans toutes les cultures, indépendamment du milieu social, du revenu, de l’origine ethnique ou du cadre. Certaines formes de violence sont tolérées par les législations nationales et peuvent parfois trouver leurs origines dans des pratiques culturelles, économiques et sociales. La violence a des conséquences dévastatrices sur la santé et le bien-être des enfants. En s'appuyant sur une recommandation du Comité sur les droits de l'enfant, l’Assemblée générale des Nations Unies a demandé au Secrétaire général de mener une enquête approfondie sur la violence à l’encontre des enfants et de faire des recommandations sur la façon d’y répondre. En février 2003, un expert indépendant, M. Paulo Sérgio Pinheiro, a été nommé pour diriger l’étude, en collaboration avec le Haut-Commissariat aux droits de l'homme, l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé.

L'étude du Secrétaire général des Nations Unies sur la violence contre les enfants est une initiative mondiale visant à brosser un portrait détaillé de la nature, de l’ampleur et des causes de ce phénomène et à proposer des recommandations claires pour prévenir la violence et y réagir. C’est la première fois que l’on tente de documenter ce phénomène dans le monde entier et de déterminer ce qu’il faut faire pour y mettre un terme. Depuis 2003, des milliers de personnes ont contribué à cette étude par le biais de consultations, de groupes de travail, de questionnaires et d’autres approches. Les enfants et adolescents ont été actifs à tous les niveaux.

Rapport mondial sur la violence contre les enfants